Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Fouesnant / 19 juin 2012 / Conférence sur le thème Société civile et développement

Conférence organisée dans le cadre des journées nationales du GREF qui ont lieu à Beg Meil (29) du 18 au 23 juin 2012.

Société civile et Développement

Le terme de société civile (ou acteurs non étatiques) désigne des mouvements, organisations, associations qui agissent en dehors de l'Etat et des pouvoirs constitués, pour faire prendre en compte leurs valeurs ou leurs intérêts par les décideurs politiques et économiques. Ces groupements résultent souvent d'initiatives locales visant le changement social. Ils sont actifs dans différents domaines (réduction de la pauvreté, urgence, Droits de l'Homme, Environnement). Les ONG, les syndicats, les associations d'usagers, les groupements paysans, les entreprises par exemple, font en principe partie de la société civile. Ainsi, on rassemble sous une seule appellation des organisations dont les caractéristiques sont très variées. Mais l'idée d'indépendance vis-à-vis de l'Etat, constitue leur fondement.

La notion de société civile est très utilisée dans le champ de la solidarité internationale et du développement durable notamment pour décrire des phénomènes de contre-pouvoir.

lorsque les groupes de citoyens (les salariés, les habitants, les usagers...) peuvent donner un avis sur des décisions qui les concernent de près. Associer la société civile aux décisions, la consulter, fait partie des conditions de la démocratie participative ;


dans le cas d'une expertise complémentaire recherchée auprès d'acteurs non gouvernementaux ou à but non lucratif (exemple : statuts consultatifs des ONG auprès du Conseil économique et social de l'ONU) ;


dans le cas d'une mobilisation large d'acteurs différents pour une même cause (exemples : manifestation mondiale contre la guerre en Irak le 15 février 2003, Forum social mondial). (Source :©Ritimo, 2007).


Et plus récemment les mobilisations citoyennes au Moyen Orient.



Les organisations de la société civile sont des partenaires incontournables des décideurs politiques car elles sont les mieux placées pour détecter les besoins des populations en termes d'aide au développement. Elles interviennent en complément des Etats, pour leurs idées novatrices et leur expertise technique.

Leur implication dans la politique de développement ne se limite pas à la mise en œuvre de projets. Elle s'oriente aussi vers le partage des responsabilités avec l'Etat dans la lutte contre la pauvreté, fondé sur la nécessaire appropriation par les pays de leur propre développement. Elle est également très forte dans l'éducation en palliant souvent les manques des Etats.

Le soutien à ces organisations constitue une priorité stratégique, attestée par l'ensemble des instruments géographiques de la coopération au développement (Source : Union européenne)



La dernière décennie a vu la montée en puissance de la société civile, en termes de taille, d'influence et de capacité, notamment sous l'effet du processus de mondialisation, du développement de la gouvernance démocratique, de l'essor des télécommunications et de l'intégration économique. C'est ainsi que la notion de société civile internationale est apparue à son tour.

Selon l'Annuaire des organisations internationales, le nombre d'ONG internationales est passé de 6 000 en 1990 à plus de 50 000 en 2006. Les organisations de la société civile (OSC) jouent en outre désormais un rôle de premier plan dans l'aide internationale au développement : d'après les chiffres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), elles ont fourni en 2006 une aide de l'ordre de 15 milliards de dollars aux pays en développement. (Source : Banque mondiale)

En quoi, nous, Organisations Non Gouvernementales, Acteurs Non Etatiques, Associations de Solidarité Internationales du Nord, sommes-nous impliqués dans cette évolution ?

Comment se situe la société civile du sud dans un processus de développement ?

Cette conférence sera animée par trois de nos partenaires, représentants de la Société Civile du Sud :

Nasser ASSOUMANI, Les Comores, (Association M.A.E.E.CHA),

Mali SANOUSSI, Niger (Association R.A.I.L.) et

Mahamadou SAÏDOU, Niger (Ministère de l'Education Nationale).

Informations extraites du site de la CASI

le mardi 19 juin de 14 à 17 heures - Salle de l'Archipel à Fouesnant

Groupement des Retraités Educateurs sans Frontières

Accueil Presse : Gilbert Guéné 02 98 48 40 70 guenegb@free.fr