Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Saint-Brieuc / 27.01.2012 / Une nouvelle projection du film Gaza-strophe

Affiche Gaza-strophe

Après le succès de sa première diffusion qui n'avait pas permis d'accueillir, faute de places, toutes les personnes désireuses d'y assister, l'Association France-Palestine Solidarité 22 Saint-Brieuc et la section briochine de la Ligue des Droits de l'Homme organisent une nouvelle projection du film le vendredi 27 janvier à 20 h au Club 6 à Saint-Brieuc.

Synopsis :

La Palestine ressemble de plus en plus à une métaphore au moment où Samir Abdallah et Khéridine Mabrouk pénètrent dans gaza, le 20 Janvier 2009. Au lendemain de la dernière guerre israélienne contre Gaza, ils y découvrent l'étendue de la « gaza-strophe » aux côtés de leurs amis - délégués palestiniens des droits de l'homme. Les récits de dizaines de témoins font prendre la mesure du cauchemar palestinien. Mais au-delà de leurs souffrances, les gazaoui « portent toujours le fardeau de l'espoir » qu'ils font vivre à travers poèmes, chants et nokta (blagues ou histoires à raconter)...

Colonel Desmond travers, membre de la fameuse commission Goldstone :
« Nous avons visité les mêmes endroits. Le film confirme ce que nous avons trouvé plusieurs mois après. Il est important que les gens puissent voir ce film et se fassent leur propre idée sur ce qui s'est passé durant ces trois semaines, lorsque les forces armées israéliennes ont donné l'assaut. En effet, le rapport Goldstone fait près de cinq cents pages et décrit des faits dans un langage technique et juridique qui peut décourager certains de le lire. En regardant le film, j'ai été frappé par le fait que nous ne devons pas oublier que la situation à Gaza s'est dégradée depuis que ces images ont été tournées, il y a un an et demi. »

Cette projection sera suivie d'un débat avec Claude Léostic, vice-présidente de l'AFPS et porte-parole de la campagne française "Un bateau français pour Gaza". Elle était à bord du seul bateau qui a réussi à contourner le blocage imposé à la "flottille de la liberté 2" l'été dernier par le gouvernement grec. Ce bateau "La Dignité - Al Karama" a été arraisonné par l'armée israélienne dans les eaux internationales alors qu'il s'approchait des côtes de Gaza, une interpellation "très musclée" et complètement disproportionnée face à une dizaine de pacifistes défendant simplement le droit.

La bande-annonce, et le site internet du film.