Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

LA FORMATION DU PERSONNEL EN EDUCATION FINANCIERE

PDF
Date de dernière modification de la fiche : 01-01-2008
Projet
Objectif :

LA FORMATION DU PERSONNEL EN EDUCATION FINANCIERE

Structure porteuse du projet : NANTES A BREST DIEGO DEVELOPPEMENT
Le partenaire à l’international :
Lieu d’intervention : Afrique Subsaharienne
Pays : Madagascar
Région : Diana
Commune : Antsiranana
Domaines d’intervention :Action sociale (parrainage, alphabétisation, accueil des orphelins...)
Date de début :01-janvier-2010
Date de fin :31-décembre-2017
Description des actions engagées
Action 1 :OBJECTIF : l’éducation financière a pour objet d’apporter les moyens aux personnes à faibles revenus ou économiquement défavorisées de prendre de bonnes décisions financières. La formation de formateurs à l’éducation financière vise à donner les clés pour préparer, animer et évaluer les actions d’éducation financière. Les formateurs devront notamment enseigner comment tenir un budget, comprendre un relevé de compte bancaire, la gestion d’un crédit et son remboursement ou encore à choisir l’épargne adaptée à un mode de vie.
Action 2 :Diego Développement organise des formations qui ont pour objet de professionnaliser les comportements des administrateurs et des salariés de l'ODRD. Quand le personnel est bien formé, l' IMF ODRD se positionne mieux pour répondre aux attentes de la population desservie. La qualité du service à la clientèle favorise la fidélisation et la bonne réputation de l’institution de microfinance entrainant la viabilité et la pérennité financière
Action 3 :Le secteur du microcrédit a attiré beaucoup d'associations de solidarité . Les salariés recrutés pour la mise en oeuvre du microcrédit n’ont souvent pas le profil et la qualification adéquats pour les postes. L’inadéquation des compétences des salariés et des administrateurs à leurs fonctions coute extrêmement cher aux associations et à leur image. Ce sont, pour certains une piètre gouvernance, des prises de risques inconsidérées au niveau de la liquidité rendant improbable le remboursement des déposants, des coûts liés à l’absence de productivité du personnel, le non respect des normes prudentielles, l’octroi de crédits fantaisistes ou de complaisance, l’impossible pérennité de l’institution, des ouvertures de nouvelles agences de microcrédit immédiatement suivies de leur fermeture…
Action 4 :Les fondamentaux de l’éducation financière Savoir gérer son budget, le budget de la famille : quelles sont mes ressources, quels sont mes dépenses Comment gérer mon argent ? puis-je constituer une épargne de précaution, est-il opportun de faire un crédit, comment rembourserai-je le crédit ? quelle doit être ma relation avec la banque ou la microfinance Comment gérer les changements : la création d’un emploi d’auto-entrepreneur, l’arrivée d’un enfant, la création d’un couple, la séparation, la perte d’emploi, la maladie…
Autres actions :Ce que propose DIEGO DEVELOPPEMENT pour l’éducation financière Pour la réussite du projet de son public, une institution de microfinance doit proposer à celui-ci une formation en éducation financière afin qu’il s’approprie ces notions de base du crédit et de l’épargne. La formation de formateurs en éducation financière s’adresse aux agents des IMF qui sont en charge de cette éducation financière du public. A l’issue de ces journées de formation en éducation financière, les formateurs seront capables de : - construire une progression adaptée fournissant un socle de connaissances de base en finances ; - valider les connaissances de leur public en préparant un test, un «permis d’emprunter»
Activité actuelle du partenariat Actif
Partenaires techniques au Nord et au Sud : IMF ODRD
Budget engagé par action
Partenaires financiers : Fédération Diego Développement
Action 1 :OBJECTIF : l’éducation financière a pour objet d’apporter les moyens aux personnes à faibles revenus ou économiquement défavorisées de prendre de bonnes décisions financières. La formation de formateurs à l’éducation financière vise à donner les clés pour préparer, animer et évaluer les actions d’éducation financière. Les formateurs devront notamment enseigner comment tenir un budget, comprendre un relevé de compte bancaire, la gestion d’un crédit et son remboursement ou encore à choisir l’épargne adaptée à un mode de vie.
Action 2 :Diego Développement organise des formations qui ont pour objet de professionnaliser les comportements des administrateurs et des salariés de l'ODRD. Quand le personnel est bien formé, l' IMF ODRD se positionne mieux pour répondre aux attentes de la population desservie. La qualité du service à la clientèle favorise la fidélisation et la bonne réputation de l’institution de microfinance entrainant la viabilité et la pérennité financière
Action 3 :Le secteur du microcrédit a attiré beaucoup d'associations de solidarité . Les salariés recrutés pour la mise en oeuvre du microcrédit n’ont souvent pas le profil et la qualification adéquats pour les postes. L’inadéquation des compétences des salariés et des administrateurs à leurs fonctions coute extrêmement cher aux associations et à leur image. Ce sont, pour certains une piètre gouvernance, des prises de risques inconsidérées au niveau de la liquidité rendant improbable le remboursement des déposants, des coûts liés à l’absence de productivité du personnel, le non respect des normes prudentielles, l’octroi de crédits fantaisistes ou de complaisance, l’impossible pérennité de l’institution, des ouvertures de nouvelles agences de microcrédit immédiatement suivies de leur fermeture…
Action 4 :Les fondamentaux de l’éducation financière Savoir gérer son budget, le budget de la famille : quelles sont mes ressources, quels sont mes dépenses Comment gérer mon argent ? puis-je constituer une épargne de précaution, est-il opportun de faire un crédit, comment rembourserai-je le crédit ? quelle doit être ma relation avec la banque ou la microfinance Comment gérer les changements : la création d’un emploi d’auto-entrepreneur, l’arrivée d’un enfant, la création d’un couple, la séparation, la perte d’emploi, la maladie…
Autres actions :Ce que propose DIEGO DEVELOPPEMENT pour l’éducation financière Pour la réussite du projet de son public, une institution de microfinance doit proposer à celui-ci une formation en éducation financière afin qu’il s’approprie ces notions de base du crédit et de l’épargne. La formation de formateurs en éducation financière s’adresse aux agents des IMF qui sont en charge de cette éducation financière du public. A l’issue de ces journées de formation en éducation financière, les formateurs seront capables de : - construire une progression adaptée fournissant un socle de connaissances de base en finances ; - valider les connaissances de leur public en préparant un test, un «permis d’emprunter»
Autres informations
Informations complémentaires :Le microcrédit accompagné s’insère dans le cadre plus général de la lutte contre la pauvreté et de l’action en faveur de l’insertion des populations défavorisées et de l’inclusion bancaire. L’inclusion bancaire est considérée comme essentielle pour développer et soutenir l’emploi, la croissance et la stabilité financière.

Connexion