Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Opter pour les produits financiers éthiques

Le monde de la finance peut-il aujourd'hui trouver un terrain d'entente avec celui de la solidarité internationale ? Deux types de mécanismes permettent aujourd'hui de faire rimer performance financière avec éthique et solidarité.

L'épargne solidaire permet de financer des projets qui rencontrent des difficultés pour trouver des financements dans les systèmes financiers classiques, et notamment :

  • Des activités d'insertion et de création d'emplois (ex : Pays de Rennes Emplois Solidaires)
  • Des activités solidaires innovantes de type commerce équitable, agriculture biologique (ex : Biocoop, la NEF, société coopérative de finances solidaires)
  • Des activités de solidarité au quotidien (ex : France, terre d'asile)
  • La construction de logement social (ex : Habitat et Humanisme)
  • Des projets de développement nord-sud (ex : CCFD, médecins du monde)

Privilégier les investissements socialement responsables

L'ISR est un type d'investissement qui intègre des considérations extra-financières d'ordre éthique dans les critères de sélection des titres d'un portefeuille. Ces critères peuvent être négatifs (exclusion des secteurs jugés non éthiques) ou positifs (prise de participation dans les sociétés qui ont les meilleures performances environnementales et sociales de leur secteur).

Choisir l'épargne solidaire

Il existe deux types de mécanismes d'épargne solidaire :
Soit une partie de l'épargne est investie dans des projets solidaires : on parle de produit d'investissement solidaire.
Soit les revenus du produit d'épargne (les intérêts) sont partagés pour soutenir un projet solidaire : on parle de produit de partage