Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Un jeune Malgache, anciennement responsable d'une association de solidarité bretonne, lance un appel aux dons via le site de financement participatif Ulule.com pour la réalisation d'un projet agricole à Madagascar

Enfant mangeant du riz ©@HR
Publié le 16.02.2017

Aménager et mettre en exploitation 150 ha de terre fertile dans la province de Fianarantsoa à Madagascar

Son projet d'agriculture durable, suivant les principes de l'agroforesterie et de la permaculture, vise la production de riz, céréales et légumineuses biologiques dans la commune rurale d’Ikalamavony, district du même nom, région Haute Matsiatra, province de Fianarantsoa à Madagascar. Il est né d'un double constat :

  • tout d'abord, la prise de conscience du terrible bilan que dresse la Banque Mondiale : « En 2015, Madagascar est le pays africain le plus vulnérable au changement climatique – le cinquième au monde. A titre d’exemple, le nombre de cyclones de catégorie 4 à 5 (211 à 255 km/h) est passé de 18 entre 1975 à 1989 à 50 entre 1990 et 2004, soit une hausse de 177% en trente ans. La Banque Mondiale recense 63 catastrophes naturelles majeures affectant plus de 13 millions de malgaches pour la période 1990-2013. Pour la même période, six épisodes de grosses inondations et autant d’épisodes de grande sécheresse ont été enregistrés dans le pays. Celles-ci ont touché plus de 3,5 millions de personnes et contribué à créer des niveaux élevés d'insécurité alimentaire ».

  • mais aussi, la conviction que la souveraineté alimentaire du pays ne pourra être garantie que par la reprise en main par les malgaches eux-mêmes d'un retour à une agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement et de ses ressources, pour une diversification des cultures, la lutte contre la dégradation des sols et l'accaparement des terres. L'ayant vécu, Haja Razafimandimby, porteur du projet, explique : « ayant mangé du riz blanc matin, midi et soir pendant mes vingt premières années passées à Madagascar, je voudrais maintenant que cela change et que la future génération puisse avoir le choix de ce qu'elle veut manger. »


@ HR


Le retour au pays d'un jeune malgache engagé dans la solidarité internationale en Bretagne pendant 12 ans



@HR

Après seize années passées en France et un doctorat en économie des ressources obtenu auprès de l’UBO en poche, Haja Razafimandimby souhaite mettre à profit son expérience acquise en France, partager ses connaissances (en dispensant des formations notamment) et faire appel aux multiples forces vives du réseau qu'il s'est constitué en France.
 

Avec son association bretonne "Envie de réussir", il a déjà pu construire un barrage hydroagricole dans la commune d'Ikalamavony qui permet d'irriguer 1500 hectares.
 

Le coût global de son projet de permaculture s'élève à 90 000 € qui serviront à financer sur 150 ha la production de riz, céréales et légumineuses. « Des arbres fruitiers et non fruitiers seront plantés au bord de chaque parcelle à raison de 50 arbres par hectares. Le but est non seulement de restaurer l'équilibre écologique du milieu, de diversifier le revenu, mais aussi d'enrichir l'offre locale en fruits".
 

Pour réunir cette somme importante, Haja Razafimandimby a lancé un appel aux dons depuis le 23 janvier sur le site de financement participatif ulule.com et se poursuit jusqu'au 13 mars prochain.
 

Pour visionner la vidéo où il motive son projet

 


Pour participer au financement de son projet
(Il vous remercie par avance pour votre généreuse participation).