Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Mise en ligne en septembre 2010

Electriciens sans frontières : une expertise au service de la solidarité internationale

panneau solaire esf ©Electriciens sans frontières

Entretien avec M. Hubert Pasquier, Président d'Electriciens sans frontières Bretagne

Un maillage territorial

L’association Electriciens sans Frontières est apparue en 1986, d’abord sous le nom de CODEV (Coopération Développement). L’antenne morbihannaise s’est créée en  1996, suite à la formation d’un électricien breton en quête de réorientation par le CIEDEL (Centre International d'Etudes pour le Développement Local). Une association régionale s’est ensuite constituée, avec 3 comités locaux, en Ile et Vilaine, dans le Morbihan et dans le Finistère.

Les différentes antennes et comités locaux d’Electriciens Sans Frontières sont composés en majorité d’actifs et de retraités d’EDF. L’entreprise est le principal bailleur de fonds de l’association ; cette dernière est également soutenue par ERDF (électricité réseau distribution France), RTE (Réseau de Transport Energie) et l’entreprise Legrand (matériel électrique).

Un rôle d'accompagnement de projets de plus en plus pregnant

Après plusieurs missions en Haïti, le comité ESF-56 a diversifié ces dernières années ses zones d’intervention, en développant de nombreux partenariats avec différentes associations bretonnes : « Dialaya-Séné », « Enfant Avenir du Monde », « Association SAGE saint Avé », « L’île aux enfants d’Haïti », « Aide aux enfants d’Haïti », « Ingalan » … En effet, la vocation de l’association s’est affinée au cours du temps : à une action localisée, l’association ESF – 56 préfère aujourd’hui se positionner en accompagnement d’autres associations pour amener l’expertise électrique dans des projets d’ensemble. Elle s’est spécialisée sur des énergies renouvelables : solaire, éolienne et micro-hydraulique, ne nécessitant pas de groupe électrogène et donc de carburant. Les réseaux électriques sont donc peu développés. En préparant les projets, l’association a toujours le souci d’associer les populations locales dans une démarche participative. La formation des populations occupe une place très importante dans les activités de l’association ; il s’agit de former à l’utilisation et l’entretien des petites infrastructures, mais aussi à la remise en état de ce qui existe déjà. L’association travaille aussi peu à peu à une meilleure prise en compte du suivi des projets qui ont été menés ; une réflexion est notamment initiée sur la mise en place de contrats de maintenance avec des entreprises locales. Mais assurer la pérennité des projets électriques représente sans aucun doute le principal défi actuel de la structure.@ ESF

Une expertise électrique au service d'autres acteurs

Une réorganisation en cours à l’échelle nationale de l’association électriciens sans frontières pourrait modifier à partir de 2011 la place des comités locaux. D’ici là, l’optique originale dans laquelle le comité du Morbihan a choisi de s’inscrire, en s’orientant de plus en plus vers un rôle de partenaire intervenant à la demande d’autres associations pour apporter son expertise électrique, est à valoriser. A l’heure où les différents collectifs et instances de coordination peinent à passer de la concertation à la construction commune de projets, cette philosophie ouvre des perspectives vraiment intéressantes pour la solidarité internationale en Bretagne.

 

 

Pour un contact :
bretagne@electriciens-sans-frontières.org
Hubert Pasquier : 06 85 23 07 34