Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Biodiversité et environnement

Le zoo de Pont Scorff : une entreprise aux valeurs humanistes (mise en ligne en septembre 2010)

Hippopotame ©Zoo Pont Scorff

Entretien avec M. Alain Le Héritté, Directeur du zoo de Pont Scorff et Président de la société nationale des parcs zoologiques

Quand solidarité internationale….

Depuis 2002, à l'initiative du zoo de Doué La Fontaine (49), le zoo de Pont Scorff mène une action en collaboration avec l'ASGN (association pour la sauvegarde des girafes du Niger) pour la protection des hippopotames du fleuve Niger. Cette action vise à trouver des solutions au conflit qui existe entre les besoins des animaux et les activités humaines. En effet, les hippopotames dévastaient pour se nourrir les récoltes des paysans, amenant ces derniers à vouloir les supprimer pour protéger leur propre survie. Très concrètement, l'action a d'abord consisté à nourrir les animaux, en déposant, pendant la période sèche, du fourrage le long du fleuve Niger.  

Petit à petit, par l'intermédiaire d'un chercheur investi sur place, cette action a abouti à la création d'un gîte éco touristique sur l'île d'Ayorou, à 200 kms au Nord-Ouest de la capitale Niamey. Un gîte, d'une capacité d'accueil de 36 places et employant 12 personnes, a été créé. La mise en place d'éco-gardes pour recenser les hippopotames est en projet.

Le zoo de Pont Scorff finance, sur ces fonds propres, une part importante de ce projet. Plusieurs actions spécifiques ont été mises en place au sein du zoo pour dégager ces financements : spectacles de perroquets, journées soigneurs, baptêmes d'otaries… Pour le zoo, cette action est complètement cohérente avec à sa mission de gestion du patrimoine (en tant que membre du CEPA (association de conservation des espèces et des populations animales). En effet, même si plus aucun animal des zoos ne vient directement du milieu naturel, il est nécessaire de continuer à préserver le patrimoine animalier à l'échelle mondiale

 

…résonne avec solidarité locale

Cette initiative internationale a permis d'abonder et d'enrichir la réflexion sociale initiée au sein de l'entreprise. En effet, la philosophie globale développée par la Direction du zoo se base sur l'idée que pour préserver la planète, il faut d'abord « sauver l'homme ». Ainsi, le développement économique du zoo est perçu comme la condition qui permet d'engager des actions sociales, qui elles-mêmes déboucheront sur des résultats écologiques. L'exemple de l'action au Niger permet d'illustrer de façon parlante cette philosophie.

A l'échelle du zoo, la Direction s'attache à donner à l'entreprise un visage humain en intégrant parmi son personnel des pe rsonnes souffrant d'autisme, ou issues du milieu carcéral. Son directeur s'implique également fortement pour mobiliser les acteurs économiques autour d'actions de solidarité locale (mais peine davantage à mobiliser sur la solidarité internationale).

De par ses moyens financiers, le milieu économique dispose d'un pouvoir important pour apporter certaines réponses aux difficultés actuelles de la société. Il existe donc un réel enjeu à le sensibiliser, et de tels témoignages y contribuent.

 

Pour un contact :
mail : zoo.pontscorff@wanadoo.fr
tél : 02 97 32 60 86