Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Soutenir l'Economie Sociale et Solidaire

ESS

L'Économie Sociale et Solidaire désigne un ensemble d'activités économiques à finalité sociale qui participe à la construction d'une nouvelle façon de vivre et de penser l'économie, à travers des dizaines de milliers de projets dans les pays du Nord comme du Sud.

L'Economie Sociale et Solidaire, qu'est ce que c'est ?

L'économie sociale est le terme générique pour désigner les groupements de personnes (et non de capitaux) jouant un rôle économique : les coopératives de toutes natures, les mutuelles, la plupart des associations gestionnaires. C'est donc l'alliance de ces trois familles : mutuelles, coopératives, associations gestionnaires qui vit sous le concept " économie sociale ", reconnue officiellement par décret en 1981.
L'économie solidaire est une forme émergente de l'économie sociale (depuis les années 1970), surtout axée vers les initiatives de développement local, de réinsertion et de lutte contre l'exclusion.

Conjuguer économique, social et éthique

Cette économie accorde la priorité au travail et à l'humain plus qu'au capital. Elle est basée sur un système de prise de décisions démocratique, sur une implication sociale importante et sur la qualité des relations humaines. L'Économie Sociale et Solidaire contribue à la création d'emplois et développe les capacités des entrepreneurs sociaux. Elle favorise le développement local, notamment par la création d'emplois, l'offre de nouveaux services, l'amélioration de la qualité de vie, la préservation écologique, la création de richesses dans des conditions éthiques.

Les organismes de l'économie sociale respectent les principes suivants :

  • liberté d'adhésion,
  • non lucrativité individuelle (excédents non redistribués par rémunération du capital apporté),
  • indépendance à l'égard des pouvoirs publics,
  • gestion démocratique selon le principe : " une personne, une voix ".

L'Economie Sociale et Solidaire en France

Presque tous les foyers vivant en France sont en contact avec l'économie sociale : Les mutuelles santé et de prévoyance couvrent 30 millions de personnes, les mutuelles d'assurances couvent une automobile sur deux et 2 habitations sur 3. Qui ne connaît les coopératives : agricoles, viticoles, laitières, de pêche, de transport, de distribution… ? et les banques coopératives ? Quant aux associations, elles sont présentes dans le monde sportif, culturel, éducatif, familial, sanitaire et social, environnement…
L'économie sociale c'est aussi plus de 1 000 milliards de ressources, plus de 1 700 000 emplois, un des gisements les plus fertiles en création d'emplois à travers ses 760 000 entreprises au niveau national.

L'Economie Sociale et Solidaire en Bretagne

En Bretagne, 12 500 établissements relèvent de l'économie sociale et solidaire. La plupart sont des associations ou des coopératives. Leurs secteurs d'activités sont multiples : commerce équitable, construction, transport, culture, etc. L'activité bancaire regroupe toutefois la majorité des emplois, suivie par le secteur social, avec les mutuelles de prévoyance et d'assurance ainsi que l'éducation et la formation. Le poids du secteur agricole est également très important dans l'économie sociale et solidaire bretonne.

A consulter

Le site de la Chambre régionale de l'économie sociale (Cres)
Pour connaître les initiatives, les innovations et les acteurs de l'ESS en Bretagne...

Le site de l'Union régionale des scops de l'Ouest (Urscop)
Pour mieux comprendre les différentes structures juridiques existantes : Société Coopérative de Production (SCOP), Sociétés Coopératives d'Intérêt Collectif (SCIC), Coopératives d'activités et d'emploi (CAE)...

Le site de Coopérer pour entreprendre
Pour tout savoir sur les Coopératives d'activités et d'emploi

L'ESS en Bretagne et en chiffres
- 12 500 établissements employeurs en Bretagne : 10 000 associations, plus de 2 000 coopératives et 300 mutuelles ;
- Plus de 125 000 salariés ;
- 12 % de l'emploi total (salarié et non salarié) tandis que la moyenne nationale atteint 9,8 % ;
- Près de 1 000 000 bénévoles