Acteurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité

Région BretagneActeurs Bretons de la coopération internationale et de la solidarité
Ajouter un commentaire

Mis en ligne en février 2009

La pomme de terre, une réponse à la crise alimentaire?

culture de la pomme de terre ©Agro-sans-frontières Bretagne

L'ONU a fait de 2008 l'année internationale de la pomme de terre. Cette annonce a été accueillie avec scepticisme et étonnement, et pourtant… « La pomme de terre nourrit la terre entière, et ça, beaucoup de personnes l'ignorent: c'est la principale denrée alimentaire non céréalière, et dans les pays en développement sa production a augmenté plus vite que celle des autres cultures de base », explique NeBambi Lutaladio, spécialiste des racines et tubercules à l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO).

Et pour cause ! La pomme de terre a de réelles vertus :

  • une adaptation à des situations climatiques très diverses
  • un fort potentiel de production : 15 à 30 tonnes à l'hectare voire plus (légume qui produit le plus de matière nutritive par jour d'occupation du sol)
  • un cycle court : 3 mois, qui permet une, voire deux récoltes en contre-saison (en alternance avec du mil par exemple, pendant la saison des pluies)
  • une consommation d'eau relativement faible compte tenu du cycle végétatif court ;
  • les qualités nutritionnelles d'un féculent (source d'énergie progressive, sensation de satiété) et une richesse en vitamines (B1 et C), sels minéraux, un peu de protéines ;


Sa culture présente également des difficultés, qui doivent être résolues pour la constitution d'une filière de la pomme de terre : problèmes généraux d'accès aux sols, de gestion de la fertilité, de la maîtrise de la ressource eau, problème d'accès aux semences adaptées, problèmes de parasitisme, problème de conservation, problème de formation des acteurs et d'organisation de la filière…
Autant de difficultés auxquelles l'association Agro Sans Frontières Bretagne s'est attaquée. Cette association mène en effet depuis plus de 10 ans des actions pour diversifier et améliorer les cultures vivrières, dont la pomme de terre, dans des pays africains comme le Mali, le Niger, le Burkina Faso, la Guinée et le Sénégal.

La parole à Bernard JOUAN, Président de l'association Agro Sans Frontières Bretagne

Un partenariat innovant entre Agro-sans-frontières et la société GERMICOPA


 

Retour aux initiatives

Un guide technique de la culture de la pomme de terre en Afrique de l'Ouest a été édité par le Centre pour le Développement de l'Entreprise, en octobre 2009 et est disponible auprès d'ASF-Bretagne